Maison Dufaing - Walferdange

Éditeur: ville de Walferdange
disponible en français
80 pages
reliées avec boîtier avec de nombreuses illustrations et photos



ISBN 978-2-87954-216-4

35,00 €


Inhalt

L'administration communale de Walferdange a sauvé de la décrépitude la Maison Dufaing, vestige du 19e siècle inspiré de l'architecture du Moyen Âge. Racontée par l'historien Marc Schoellen et l'architecte Gilles Dansart et mise en images par le photographe Christof Weber, la restauration de cet ancien pavillon de plaisance est un hommage au patrimoine architectural et culturel de la commune.
Afin de retracer l'histoire de la demeure et de l'arrivée de la famille Dufaing d'Aigremont sur le territoire de la commune de Walferdange, l'historien Marc Schoellen s'est longuement documenté. La Maison Dufaing, construite par le jeune architecte luxembourgeois Charles Arendt, s'inscrit dans la mouvance architecturale inspirée du Moyen Âge et représente l'un des premiers exemples de l'historicisme au Grand-Duché. La bâtisse formait un ensemble cohérent avec le château royal et l'église, érigés à proximité.
Après la disparition de la lignée des Dufaing d'Aigremont, la commune de Walferdange récupéra la maison pour la transformer au gré des différentes affectations qu'elle lui attribuait à travers le temps. Aménagée en établissement scolaire, secrétariat communal, confiée aux Sœurs de la Doctrine Chrétienne avant de servir d'habitation aux ouvriers communaux et, plus récemment, aux populations immigrées, la Maison Dufaing fut peu à peu abandonnée avant de tomber dans l'oubli et de n'intéresser plus que les architectes et quelques historiens.
Pourtant, il s'agit là de l'une des plus remarquables œuvres architecturales présentes sur le territoire de la commune. Menacée par la décrépitude, la Maison Dufaing fut sauvée par les responsables communaux qui prirent la décision de faire restaurer l'édifice. Grâce aux recherches menées par le Service des sites et monuments nationaux, les travaux de rénovation ont finalement permis de conserver le caractère initial de la maison et de rendre à la bâtisse sa splendeur d'antan.
Les travaux de restauration ont été supervisés par l'architecte communal Gilles Dansart qui a tenu à respecter le matériau d'origine en y ajoutant une touche contemporaine. Les travaux de rénovation ont été longs et minutieux. Des éléments du décor en pierre, fragilisés par le temps, ont été retaillés et remplacés. Les volées d’escaliers extérieurs, démolies lors d’une précédente transformation, ont pu être reconstruites et la bâtisse a retrouvé sa façade historique. Un ascenseur panoramique facilite le passage entre le rez-de-chaussée et l’étage noble au niveau supérieur tout en conservant le caractère historique de l'ensemble. Les matériaux et les couleurs ont été choisis afin de se fondre complètement dans les éléments de l'époque.
Deux ans de travaux ont été nécessaires afin de rendre à l'édifice son lustre d'antan. Consciente de l'importance historique et architecturale que revêt la demeure, l'administration communale a demandé le classement comme monument historique de la maison. La bâtisse servira dorénavant de salle de mariage et de réception ou de galerie d'exposition. Vestige du passé, la Maison Dufaing a retrouvé une place dans le présent des habitants de Walferdange.